Au téléphone elle guide les professionnels dans leurs choix, du modèle au tissu en passant par la personnalisation. Aline Didier est chargée de clientèle pour les Ateliers Febvay, elle vous explique ici son métier et ses journées.

En consiste votre emploi ?

Aline Didier : « Je suis chargée de clientèle, je dois au quotidien répondre aux demandes des clients. Je les conseille sur les différents vêtements professionnels répondant à leurs besoins. L’objectif n’est pas d’indiquer une grande variété de modèles, même si elle existe, mais de conseiller chaque client sur le bon vêtement. J’élabore les devis et me charge des suivis de commande. C’est la première partie de mon travail, répondre aux appels et aux mails des clients et prospects.

Dans un second temps, avec ma collègue Clémence, nous travaillons sur la recherche de nouveaux clients pour leur apporter nos solutions. Pour réaliser ce travail nous utilisons notre réseau de partenaires comme Les Logis ou Blason Prestige ; ou encore en s’associant avec d’autres fédérations ou associations professionnelles, comme la Fédération Française des commerçants en bestiaux.

Nous nous sommes aussi rapprochés des réseaux de franchisés pour venir en aide aux futurs restaurateurs pour l’ouverture de leur établissement. Febvay fabrique et livre rapidement, ce qui permet aux restaurateurs d’être équipés le jour J, même sur une commande de « dernière minute ».

Comment se déroulent vos journées ?

Aline Didier : « Il n’existe pas de journée type, tout se fait en fonction des demandes, des besoins des clients. Je gère en priorité les dossiers importants, je réponds aux appels, aux mails, je réalise le suivi des commandes. Je travaille également en étroite collaboration avec la styliste pour traiter les demandes spéciales. Nous produisons à la demande des visuels pour que le client puisse se représenter son futur vêtement de travail. En tant que chargée de clientèle je fais le lien entre l’atelier, la production et le client, avec pour mission de m’assurer que tout se déroule pour le mieux pour que le client soit livré dans les temps.

Mon travail passe également par le service après-vente. Je m’entretiens directement avec notre service de retouches pour trouver des solutions quand le vêtement ne va pas parfaitement. Nous ne laissons rien passer, notre volonté est d’avoir un client totalement satisfait du service Febvay. »

Bureau d’Aline Didier chargée clientèle Febvay

Que pensez-vous de la marque Febvay ?

Aline Didier : « C’est une marque qui représente le savoir-faire français, une marque qui se veut proche de ses clients, et qui a encore beaucoup à donner. Cela fait un peu plus d’un an maintenant que j’ai commencé chez Febvay. J’étais auparavant acheteuse pour un site internet. J’ai postulé pour les Ateliers Febvay car après plusieurs recherches j’ai découvert une entreprise aux labels importants, gage de qualité : EPV, Vosges Terre Textile. J’avais envie de travailler pour une petite structure qui a à cœur de se développer et de faire évoluer les choses en prenant en compte l’avis de chacun. »

Quels sont les retours client à propos de la marque ?

Aline Didier : « Les clients sont très satisfaits. Ils sont aussi surpris de l’écoute qu’ils peuvent trouver en nous appelant, que ce soit moi, Clémence ou Laurence. Ils sont également ravis de la réactivité des Ateliers Febvay qui est présente à tous les niveaux. Par exemple, nous réalisons des devis très rapidement suite à un message laissé sur le répondeur, un appel téléphonique ou bien même un message sur notre page Facebook. Nous répondons rapidement à chaque question, et nous cherchons à trouver des solutions adaptées à chaque client. Il n’est pas rare de voir une personne se tourner vers Febvay car son ancien fournisseur ne lui proposait pas de solutions personnalisées. Chez Febvay nous avons conscience d’une chose essentielle : chaque client est unique. »

Quels sont les produits les plus souvent commandés et pourquoi ?

Aline Didier : « Je ne peux pas citer un modèle particulier. Il existe des types de vêtements plus commandés que les autres, notamment le tablier de cuisine et la veste de travail pour les cuisiniers et boulangers. Il n’y a pas de modèle type, car il n’existe pas de client type, comme dit plutôt chaque client est unique. La force de Febvay est justement de pouvoir répondre à la demande du client, qu’elle soit ou non spécifique. »

A quoi doit-on faire attention lors du choix de sa tenue professionnelle ?

Aline Didier : « On peut faire attention au confort, à la façon dont on va travailler avec pour que ce soit le plus adapté. Que ce soit en terme d’aisance ou de tissu. C’est quelque chose que l’on explique au client lorsqu’on sent qu’il n’est pas sur le modèle le plus approprié au métier. Ensuite la personnalisation avec l’image, le logo, le coloris, s’il veut un style moderne ou plus traditionnel. On en vient généralement à conseiller le client sur des produits qu’il n’avait même pas envisagé lors de son appel. C’est quelque chose qui arrive souvent. Le client lui-même est en demande de conseils et souhaite connaître notre avis. »

Propos recueillis par Belinda Tempier